Fréquentation cinéma : à quand les avantages aux familles ?

Publié le par Natbru

Selon une étude Médiamétrie, 36,7 % des Français ne sont pas allés au cinéma en 2008.

Quand on regarde de plus près, on constate que les femmes représentent 52,2 % des "non-spectateurs".

La situation familiale est souvent évoquée comme étant un frein aux sorties ciné. Il n'est en effet pas toujours facile de concilier sa vie de jeunes parents avec une vie sociale et culturelle. Sortir demande toute une organisation pour faire garder les enfants, ce qui peut vite couper l'envie de faire quoi que ce soit. Et les frais de garde s'ajoutant au prix des places, voire à celui du transport, on comprend que la soirée se termine à la maison.

Pourquoi pas des services permettant aux jeunes parents de sortir avec bébé ? Des offres existent déjà, mais elles sont rares.

A Paris, le cinéma L'Entrepôt, dans le 14ème arrondissement organise des séances "Ciné parents-bébés". A l'entrée, un espace est spécialement aménagé avec coin poussettes et tables à langer. Dans le Sud-Ouest, à Toulouse et Tournefeuille, les cinémas d'art et essai Utopia proposent également des séances avec nouveaux-nés, en début d'après-midi, et à un tarif très intéressant.

Pour les familles d'enfants plus âgés, le frein est moins une question d'organisation que de budget. Le coût d'une soirée cinéma, pour une famille de quatre à cinq personnes devient vite prohibitif. Il faudra en plus compter avec le Mc Do en préambule ou le paquet de popcorn.

Dommage que les salles ne proposent pas plus d'avantages aux familles. Les cartes d'abonnement, les tarifs enfants, c'est bien, mais des tarifs réduits familiaux, les cartes d'abonnement spécial familles, ça serait encore mieux.

Il serait d'ailleurs intéressant et urgent d'y penser. A l'heure où les nouvelles générations ne jurent que par le virtuel et le gratuit, il serait peut-être judicieux d'inciter les familles à aller au cinéma avec leurs enfants pour leur donner le goût des salles obscures et de la magie d'une autre dimension.

Qu'on se rassure toutefois, les 11-24 ans sont ceux qui sont le plus allés au cinéma en 2008 (34,7 %).

C'est donc plus aux parents qu'il faudrait penser avant tout !

Publié dans L'humeur du jour

Commenter cet article