Enfants et Internet : attention danger !

Publié le par Natbru

Une étude Symantec qui vient d'être publiée donne le top 100 des mots-clés utilisés sur Internet par les jeunes Américains.

Si Google, YouTube et Facebook arrivent dans le trio de tête, "sex" arrive en 4e position et "porn" en 6e. Figurent également dans ce top 100 les termes "boobs", "pussy", girls", "naked girls", "naked", "nude", "playboy" et "XXX".

Obsédés par le sexe, nos enfants ? Inquiétant, en tout cas. Une autre étude réalisée en France par Ipsos et e-enfance n'est pas faite pour nous rassurer sur les comportement de nos jeunes sur le Net.

33 % d'entre eux déclarent ne pas limiter l'accès à leur profil sur Facebook ou MySpace. Plus grave, 2 enfants sur 10 envisageraient de se rendre à un rendez-vous avec une personne inconnue rencontrée sur Internet.

Les jeunes internautes sont nombreux à avoir déjà été confrontés à des situations dangereuses sur le Net : exposition à des images pornographiques, propositions de rendez-vous, propositions sexuelles...

Les parents, conscients des dangers d'Internet, n'en installent pas pour autant de logiciels de contrôle parental. Et si les consignes parentales destinées à encadrer l'utilisation d'Internet sont clairement posées, elles ne sont le plus souvent suivies d'aucun contrôle.

Résultat : 64 % des 9-17 ans surfent seuls sur le Net et 44 % ont accès à un ordinateur sans contrôle parental. Et malgré les consignes parentales, 65 % des enfants admettent ne pas respecter au moins une des règles édictées et 28 % au moins deux.

MSN fait aujourd'hui quasiment figure de dinosaure par rapport aux réseaux tels que Facebook. En France, 2 510 960 jeunes entre 13 et 18 ans ont leur profil sur Facebook (57 %), en majorité des filles.

Le développement de ces réseaux multiplie d'autant les risques pour nos enfants.

A un âge où il sont en pleine construction, où la sexualité les titille, où ils se sentent invincibles, il est de notre devoir de parent d'être là pour les protéger.

La confiance a malheureusement des limites qu'il faut savoir imposer.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article